daniel_negreanu

Poker Blog de Daniel Negreanu: J’ai atteint les 10 000 mains à 100 $-200 $ sur PokerStars

Comme je l’ai promis, après les WSOP j’avais dit que je jouerais plus au NLH online et que j’essaierai de m’améliorer. A partir du petit échantillonnage de mains à mon actif, j’ai connu des hauts, des bas, des hauts, des bas avant de me retrouver à l’équilibre. La plupart des gens qui critiquent mon jeu disent principalement qu’il faut avoir un échantillonnage d’au moins 50 000 mains pour qu’il puisse être significatif. Aussi, mon objectif est d’atteindre les 50 000 mains jouées pour le 31 Décembre 2010 en espérant dégager un profit.

La plupart des gens sont catégoriques pour dire que je n’ai pas la moindre chance à ces enjeux. Et presque tout le monde pense que c’est impossible. J’aime les défis ! Je ne dis pas que je vais réussir mais il y a quelque chose de poétique dans le fait d’affronter le cœur du cyclone pour savoir de quoi on est fait. Je prends la chose assez sérieusement et quand je fais ça, j’ai toujours l’impression d’avoir une chance.

Le poker est encore ma profession et je veux être bon dans ce domaine. Pas seulement bon d’ailleurs je veux être le meilleur possible. Il a fallu apprendre et progresser mais j’ai obtenu de bons résultats aussi bien online qu’en live dans mes parties de NLH 6 max. J’ai terminé 15ème au NLH 6 max à 2500 $ aux WSOP et j’ai également terminé 11ème au tournoi de NLH 6 max à 25 000 $. J’ai eu la possibilité de gagner dans ces deux tournois.

Je me suis également bien débrouillé à l’émission The Big Game de The PokerStars.net et je suis impatient de participer aux prochains enregistrements en Août. Il reste encore trois semaines d’émissions à enregistrer et je serai présent pendant deux de ces trois semaines.

Mon jeu online a un peu piqué du nez avant les WSOP puis, quand je m’y suis remis, je me suis débrouillé pour perdre bêtement environ 84 000 $. Après cela j’ai enchaîné les bons résultats et globalement j’accuse un bénéfice de 80 000 $ depuis mon retour.

J’ai pour l’instant disputé 10 009 mains au cours de l’année pour un résultat net de -751,50 $. Une statistique qui jauge l’élément de pure chance dans les situations à tapis indique en fait que je devrais être à +10 693,20 $. J’aime cette statistique car c’est un baromètre du talent beaucoup plus fiable que le seul résultat. Au début, quand je gagnais, j’étais de l’autre côté du calculateur EV à tapis. A un moment, je pense que j’étais à +180 000 $ en argent mais mon EV à tapis était plus proche de +80 000 $. Ce que cela signifie, c’est que je me débrouillais beaucoup mieux que la moyenne en terme de chance quand on est à tapis et qu’aucune autre décision ne pouvait être prise.

Aussi, je suis très excité et très fier d’avoir travaillé dur. Je n’ai pas vraiment de contraintes financières mais c’est tout de même important pour moi. Si je ne voulais pas être un gagnant, je ne jouerais pas à ce jeu.

Même si les WSOP ont été laborieux, je suis prêt à redoubler d’efforts aussi bien online qu’à l’émission de The Big Game avant de me rendre à Los Angeles pour le Bike suivi des WSOP Europe et de l’EPT de Londres. J’envisage de m’immerger complètement dans le poker online et, de temps en temps, à la Bobby’s Room s’il y a une partie.

Le poker me donne des ailes. Dernièrement j’ai été quelque peu découragé/lassé mais le fait de devoir travailler dur me motive et je compte bien continuer.

Même si cela n’a pas été ma meilleure année en termes de résultats, je suis très fier de m’être accroché malgré les nombreuses épreuves de l’année passée. Demain, ce sera mon 36ème anniversaire et ce sera la première fois que ma mère ne me dira pas “Je t’aime, joyeux anniversaire”. Elle me manque encore plus aujourd’hui que lorsqu’elle est morte.

En plus de cela, j’ai eu mon lot de problèmes personnels, des problèmes que je n’évoquerai pas dans mon blog. Mais malgré tout cela, j’ai été capable de faire du mieux que je le pouvais aux tables de jeu et j’en suis très fier. Il y a encore dix ans, j’aurais été incapable d’y parvenir. J’aurais fait ce que je faisais toujours quand j’avais des problèmes étant jeune : j’aurais bu quelques verres et j’aurais dilapidé mon argent aux tables de jeu !

Mais plus maintenant. Je suis plus fort aujourd’hui dans tous les domaines. Je suis un meilleur joueur, je suis plus mature et je suis parfaitement conscient des dangers de l’influence du stress sur votre jeu de poker. J’ai vraiment fait du mieux que j’ai pu cette année et j’en suis satisfait. Finalement tout ce qui compte c’est que je sois content puisque personne n’est plus sévère que moi quand il s’agit de me critiquer. Rien ne peut rivaliser avec la pression que je me mets pour réussir. En fait, c’est ce qui me permet de progresser.

*****************************************************************

Pour changer de sujet :

Félicitations à Eddy Sabat, tu as réussi ! Sa sale bobine a réussi à prendre la tête du Tableau des Leaders sur PokerStars. Il m’avait dit qu’il allait se remuer pour tenter d’atteindre cet objectif cette semaine et je viens d’apprendre qu’il a réussi. Fantastique, bon travail.

*****************************************************************

Comme je l’ai déjà indiqué, demain ce sera mon anniversaire mais je ne pense pas que je ferai quoi que ce soit de particulier. Me vautrer sur le canapé, m’entraîner sur mon P90X et peut-être jouer un peu plus au poker online. En ce moment, il ne se passe pas grand-chose à Vegas et la plupart de mes amis ne sont pas en ville je vais donc sans doute passer du temps avec Mushu. De toute manière, pour être honnête, j’ai toujours détesté les anniversaires.

Il y a quelque chose qui m’échappait ces deux dernières semaines, une sorte de révélation, et, tard la nuit dernière, ça m’est revenue en tête alors que j’allais me coucher. Appelez ça un contrecoup des WSOP ou tout ce que vous voudrez : “J’ai fait du mieux que je pouvais. J’ai tout donné et je dois être satisfait quels que soient les résultats.”

C’est n’est pas une mauvaise manière de vivre sa vie. Si vous faites toujours de votre mieux, c’est vraiment tout ce qui importe. C’est ce que j’ai fait et il est important d’arriver à comprendre que bien souvent vous n’avez aucun contrôle sur les résultats (que ce soit dans la vie ou au poker). Si faire de votre mieux ne suffit pas pour certaines personnes, eh bien tant pis. Vous ne pouvez pas laisser cela affecter la manière dont vous vous percevez sinon vous êtes condamné !

AdminPoker Blog de Daniel Negreanu: J’ai atteint les 10 000 mains à 100 $-200 $ sur PokerStars

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *